Accueil

Mon pauvre ami,

Comment as-tu échoué ici ?! Sais-tu seulement où tu mets les pieds ? J’ai peine à croire qu’il ne s’agisse pas d’une malheureuse erreur de navigation. Il est si facile de se perdre sur la Toile…

Enfin… peu importe. Tu es là désormais et… il va bien falloir que je m’y fasse.

Oh, ne te méprends pas. Ta visite est très appréciée, mais j’ai si peu l’habitude de recevoir… Rien n’est jamais vraiment prêt par ici et ton arrivée… eh bien, disons que ton arrivée risque de me forcer à d’hasardeuses improvisations. Mais soit.

Avant de t’installer trop confortablement, jette tout de même un œil à ta montre. Le temps file tu ne voudras peut-être pas le perdre ici. Car je te le dis sans détour ! Il n’y a rien ici. Du moins rien d’important. Pas de conseils de vie, pas de savoirs secrets… non, rien de tout cela. Quoi alors ?!

Des récits d’aventures.

Des récits de jeux vidéo.

Mhmm… oui, je sais bien que cela sonne étrangement mais difficile de trouver mieux en si peu de temps et ces deux lignes ont au moins le mérite d’annoncer la couleur. Des jeux vidéo, de l’aventure, des récits. Voilà. Alors évidemment, il faut aimer lire… et aimer les jeux vidéo. Et l’aventure aussi.

Mais qui n’aime pas l’aventure ?! Toi ? Aha ! Non, tu ne me le feras pas croire ! Allons ! Fais un effort ! Souviens-toi des héros de ton enfance et des récits de leurs exploits ! Il y avait toujours quelques leçons à en tirer. Des leçons de courage souvent, de sagesse parfois et aussi beaucoup d’autres qui, si elles nous échappaient alors, n’en marquaient pas moins notre inconscient. Et surtout, il y avait ce grand frisson, sans cesse renouvelé, tandis que voyages et dangers extraordinaires se succédaient… Souviens-toi !

Quelle différence avec le jeu vidéo ? Aucune… sinon la promesse de faire nôtre chacune de ces aventures !

Jouer. Voyager. Rêver.

Hélas, tout a une fin et lorsqu’un jeu se termine, la vie reprend ses droits. Elle est belle, mais parfois un peu… envahissante. Bientôt, il ne me restera plus que quelques souvenirs épars de ces grandes aventures qui ont façonné mon imaginaire et nourri mes songes… Et quelle place pour toutes ces histoires que je n’ai pas encore eu le temps de vivre ? Les souvenirs s’érodent, le temps passe. Triste constat.

Enfin… ne soyons pas fatalistes. Après tout, il est encore temps. Temps de vivre ou de revivre mille aventures et d’en tirer… quelque chose.

Collecter des histoires, les faire vivre, les inscrire où elles ne s’effaceront pas, voilà mon projet ! Il est ambitieux. Trop sans doute, mais il me fait rêver et c’est déjà bien assez.

Au fond, je n’espère qu’une chose : que mes mots réveillent en toi quelques souvenirs enfouis et te donnent envie de (re)vivre à ton tour de belles aventures vidéoludiques.

Bien à toi,

Lure

PS : J’ai fait de mon mieux, compte tenu de ta venue inattendue. Si tout cela ne t’effraie pas et que mon projet t’intéresse, tu pourras en lire davantage ici.

Bonne chance avec mes mots !