Projet Sigil – Semaine du 18 au 24 juin 2018

Lundi 18 juin 2018

Je passe pas mal de temps à réfléchir à Divinity : Original Sin. Je cherche à définir qui seront les personnages qui composeront mon audacieux duo de Traque-Source. Uhumm. Créer les personnages c’est le meilleur du jeu de rôle. Ils ne seront que deux et à eux seuls, ils devront être capables de se tirer de n’importe quel faux pas. Pour schématiser, disons qu’il me faut faire rentrer les archétypes du guerrier, du mage et du voleur dans deux personnages.

Mon idée première et de jouer un chevalier et une lame des ombres (ce qui correspond, grosso modo, à un guerrier et un mage/voleur). Cela me plaît mais je ne suis pas entièrement satisfait. Je crains que le chevalier ne soit trop spécialisé et manque de versatilité, je m’inquiète également de l’absence d’archer dans mon équipe (la lame des ombres travaille au corps à corps) … Je dois réfléchir.

Mardi 19 juin 2018

Je lance une partie avec une équipe retravaillée. Je ne m’éloigne pas trop de mon idée de base, ma lame des ombres est toujours là, à peine modifiée par rapport à ce que me propose le jeu, le chevalier, en revanche, est plus largement personnalisé. J’en fais un chevalier inquisiteur et le dote de quelques pouvoirs magiques (c’est le genre à combattre le feu par le feu) qui devront lui faire gagner en versatilité tout en lui permettant de rester au niveau du chevalier avec l’appui de ses sorts de buff et débuff. J’aime bien ce côté inquisiteur, il colle parfaitement au rôle de Traque-Source, ce guerrier chargé de pourchasser les mages corrompus (en gros).

Je renonce à contre cœur à l’idée de jouer un archer mais il faut bien faire des sacrifices.

Mercredi 20 juin 2018

Comme souvent dans les jeux de rôle, j’ai du mal à me satisfaire de mes personnages. La lame des ombres me convient parfaitement (un voleur ou un assassin doté de pouvoirs magiques, voilà ma combinaison favorite en toutes circonstances !) mais je m’interroge sur mon chevalier inquisiteur. Sur le papier, l’idée semblait belle mais je ne sais pas s’il faut se laisser convaincre par sa transposition en jeu. En outre, j’ai du mal à arrêter son caractère et, pour moi, c’est un gros problème. Je ne veux pas réduire un personnage à une fonction, ils doivent avoir une véritable personnalité, de l’épaisseur. A défaut de pouvoir s’exprimer en jeu, le caractère de mes personnages vit dans mon esprit et cela donne beaucoup de saveur au jeu.

Bref, une fois encore, je me demande s’il ne faut pas recommencer (ce ne sera que la troisième ou quatrième fois) avec une équipe retravaillée. Je ne sais pas. Que d’atermoiements !

Jeudi 21 juin 2018

Je n’ai pas joué à Divinity aujourd’hui. D’ailleurs, je n’ai joué à rien du tout et je me demande bien sur quel jeu porteront mes prochains écrits. Je change sans cesse d’idée, au fil de l’inspiration. Je me dis que, tout compte fait, je pourrai bien tenter d’écrire sur Divinity : Original Sin mais dans le même temps, repenser à Cyberpunk 2077 me fait envisager d’écrire sur Deus Ex. Evidemment, il serait possible également de se lancer dans Vampire The Masquerade : Bloodlines, un RPG dont j’entends toujours le plus grand bien et que je n’ai jamais vraiment touché. Et je ne parle même pas des récits déjà commencés sur tel ou tel jeu et qu’il serait bon de continuer !

Vendredi 22 juin 2018

J’ai craqué et j’ai réinstallé Deus Ex : Human Revolution. Je m’étais pourtant promis de ne plus y jouer… J’adore l’univers de Deus Ex, le jeu a beaucoup de qualité mais je lui reproche un game design peu inspiré qui gâche mon plaisir. Pourtant je l’ai réinstallé. Son univers est génial. Je recommencerai le jeu ce week-end si je le peux et j’essaierai d’écrire quelque chose à son propos. A dire vrai, un embryon de récit (quelques centaines de mots à peine) existe déjà et je compte bien l’exploiter. Ce sera sans doute mon prochain article, mais comme toujours, rien n’est sûr.

Et Divinity alors ? Bah je ne sais pas ! J’ai pris plaisir à créer mes personnages (comme d’habitude) mais j’ai du mal à accrocher à ce début d’aventure. Pourtant j’aime beaucoup ce style de jeu. Nous verrons bien…

Samedi 23 juin 2018

Terrassé par la fatigue (j’ai réussi à prendre froid en plein mois de juin…), je n’ai rien trouvé de mieux à faire que de retourner me promener au Mordor pour malmener quelques orcs. Je n’en suis pas très fier mais à ce train-là, je pourrai bien finir par boucler le jeu un de ces jours ! A noter que, tout de même, lors d’un rare passage de lucidité, j’ai pu écrire quelques mots sur Deus Ex. Je ne suis pas encore prêt à publier quoique ce soit à ce propos mais ça devrait venir, peut être lundi prochain, nous verrons bien.

Dimanche 24 juin 2018

Entre deux massacres d’orcs (oui, j’ai honte) mon texte sur Deus Ex : Human Revolution avance. Il devrait être bientôt prêt. Tant mieux ! Il faut que j’essaie de tenir le rythme même si publier un article par semaine ça me paraît beaucoup. La qualité s’arrange mal des cadences trop élevées et j’aimerais réussir à maintenir une certaine qualité dans mes récits, même si je sais que ce n’est pas toujours possible (manque d’inspiration, de temps, fatigue…). Enfin, l’essentiel est que je sois satisfait de ce que j’écris !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *