Triangle Strategy

Triangle Strategy, développé par Artdink, est sorti le 4 mars 2022. Je lui ai consacré environ 40h00 entre le 23 mars et le 15 avril 2022.

Trente années se sont écoulées depuis la fin de la Grande Guerre du Fer et du Sel. Trente longues années que le continent de Norzélia n’en finit plus de panser ses plaies et de se reconstruire. Aujourd’hui, les peuples n’aspirent plus qu’à la paix et ce rêve semble désormais à portée de main.

Les grandes puissances qui dominent le continent, le Royaume de Glenbrook, le Duché d’Aesfrost et les Terres Sacrées d’Hyzante, sont sur le point de conclure une série d’accords historiques. 

A l’initiative du roi Regna de Glenbrook, l’Intendant du Duché et l’Oracle d’Hyzante ont été invités à participer à l’exploitation d’une nouvelle mine de fer, symbole d’une nouvelle ère d’échanges et de prospérité. La Firme Norzélienne, une guilde de marchands indépendants, régule d’ores et déjà le commerce du sel dont Hyzante avait autrefois le monopole. Beaucoup espèrent que les efforts entrepris pour faciliter les échanges de minerai de fer et de sel permettront d’assurer la stabilité du continent pour les décennies à venir. 

Les ambassades d’Aesfrost et d’Hyzante se présenteront bientôt à Glenbrook, au château de l’Isle Blanche où les alliances nouvelles seront formalisées. A cette occasion, et comme chaque année depuis la fin de la guerre, se tiendra un grand tournoi. C’est l’occasion pour chaque nation de faire étalage de sa force sans remettre en cause une paix encore fragile. 

Simon Wolffort, guerrier légendaire et premier vassal de la couronne de Glenbrook, ne participera pas aux combats cette année. Affaibli par la maladie, il s’apprête à céder sa place à la tête de la maison Wolffort à son fils, Serenor, non sans avoir au préalable organisé le mariage de celui-ci avec Frédérica d’Aesfrost, la demi-sœur de Gustadolv, l’Intendant du Duché. Cette union est un moyen comme un autre de renforcer les alliances naissantes et de conforter la place de la maison Wolffort au sein du Royaume. Serenor, conscient des devoirs que lui imposent son rang, ne se dérobera pas à ses obligations. En compagnie de Bénédict Pascal, intendant de la famille Wolffort et du prince Roland de Glenbrook, son ami d’enfance, il accueille Frédérica et sa suite. 

Le soir venu, tandis que les Wolffort et leurs suivants se réunissent dans la grande salle du château familiale, le seigneur Simon donne ses derniers conseils à son fils avant de lui remettre la fameuse Balance des Convictions. A chaque fois qu’une décision engage l’avenir des Wolffort, les conseillers de la famille se réunissent, débattent et votent en déposant chacun un jeton dans l’un des plateaux de la balance. Du résultat du vote dépend la voie choisie. Toujours. Car depuis des décennies, la famille Wolffort a remis son destin à la Balance des Convictions et même Serenor Wolffort, tout seigneur qu’il soit, devra se soumettre aux résultats du vote. 

Mais dans l’ombre, une sombre machination vient de se mettre en brale et les fantômes de la Grande Guerre du Fer et du Sel se font de plus en plus pressants. Bientôt, tous les espoirs d’établir une paix durable seront réduits en cendres et la maison Wolffort, au bord du gouffre, devra lutter pour sa survie.  

A l’heure des choix, Serenor aura-t-il le courage de se soumettre à la Balance des Convictions ? Se laissera-t-il dicter sa voie, entre liberté, morale et pragmatisme ? 

Triangle Strategy appartient à cette espèce rare des tactical RPG. Il se présente comme le digne héritier de jeux désormais anciens comme Final Fantasy Tactics, Tactics Ogre ou Onimusha Tactics dont il reprend tous les codes. A la tête d’une trentaine de compagnons et d’alliés, Serenor Woffort devra s’imposer sur le champ de bataille en usant au mieux des aptitudes uniques de chacun. 

Ce qu’il fait, il le fait bien mais on pourra lui reprocher de rester trop sage, de ne rien oser de plus que ses illustres ancêtres. Sans doute aurait-il fallu développer davantage certains systèmes, pousser plus loin la personnalisation des personnages… Triangle Strategy reste un bon jeu. Ses mécaniques, éprouvées, savent servir un récit qui se suit sans ennui jusqu’à sa conclusion. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.